Poissons, homards et viandes grillés au feu de bois.
Carnac, anse du Pô +33 (0)297 520 614

facade calypso carnacÀ l’intérieur de cette maison bretonne typique, toute blanche avec porte et fenêtres entourées de granit, le restaurant se compose de deux salles où le grilladin officie entre une grande cheminée et un étal de boucher creusé par le temps, garnie d’une batterie de couteaux et de tout le nécessaire à la cuisson des viandes, poissons et homards sur des braises rougeoyantes.

patron et grilladin la calypso carnacMarc Brosolo, le patron, est toujours prêt à discuter avec sa clientèle, habitués ou pas.
Il connait la région comme sa poche et saura vous conseiller les bonnes ballades et les centres d’intéret de Carnac et la Trinité..

Le service 
Aimables, souriantes et professionnelles, les jeunes femmes qui officient en salle sauront vous conseiller. Laissez vous séduire!

Au grill comme en cuisine, personne ne ménage sa peine…

Réservations

Il est plus que conseillé de réserver. La Calypso est victime de son succès et ne désemplit pas, hors et en saison.

Qu’en pensent les guides?

Le Restaurant La Calypso est recommandé depuis des années par le MICHELIN, le GUIDE DU ROUTARD, le GAULT MILLAU, le BOTTIN GOURMAND, le PUDLO, le PETIT FUTE, le GEO GUIDE, Lonely Planet et le guide GALLIMARD.

 

Marc Brosolo reçoit le titre de « Maître restaurateur » – Carnac

vendredi 14 juin 2013


De gauche à droite : Jean-François Serazin, président de l'Umih ; Marc Brossolo restaurateur de La Calypso et Marc Le Rouzic, adjoint au maire.

De gauche à droite : Jean-François Serazin, président de l’Umih ; Marc Brosolo restaurateur de La Calypso et Marc Le Rouzic, adjoint au maire.

À presque 60 ans, Marc Brosolo a reçu jeudi soir, le titre de « Maître restaurateur » des mains de Jean-François Serazin, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie du Morbihan (Umih). « Ce titre récompense l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité », a souligné le président. Ils sont quarante-cinq maîtres restaurateur dans le département.

C’est parce qu’il était en retard pour déposer un dossier d’inscription dans un lycée que Marc s’est retrouvé en apprentissage. « J’ai trouvé une place d’apprenti en salle au Relais des Iles à Quiberon. C’est là que tout à commencer », explique-t-il. Puis vient L’Azimut en 1970. « J’ai poursuivi mon apprentissage. C’est là que j’ai découvert la préparation et la cuisson des plats au feu de bois, devant les clients »,poursuit-il.

Cette passion le mènera à La Tour d’Argent, à Paris en 1973. Puis de 1976 à 1980, il travaillera dans différents établissements de la capitale comme Laperousse ou le groupe Flo. De 1980 à 1989 il reviendra aux sources en tant que maître d’hôtel à L’Azimut, à La Trinité-sur-Mer. En 1990, il travaillera une saison au Petit Bedon, à Carnac. « Cela m’a permis de me déniaiser du service protocolaire que j’avais toujours connu », souligne Marc. Après un passage de 4 ans au Chantier, à Saint-Philibert, il découvre La Calypso en 1995.

Depardieu et Belmondo

Installé au bord du Pô, Marc Brosolo est à la tête d’une équipe de sept personnes et demi. « Je tiens à cette « demie-personne » : elle assure toute la partie administrative ».

Sa passion ? « Préparer des plats devant les clients, les cuire au feu de bois, et assurer un service de qualité ». Tout est résumé. Les produits sont servis natures, accompagnés de sauces ou légumes, « mais toujours posés à côté ». Ses préférences ? « Les poissons et les homards. Et évidemment la viande, pour les inconditionnels ». Sa spécialité ? « Les poissons grillés au feu de bois ».

Son homard est particulièrement prisé pour sa saveur particulière du fait de sa cuisson au feu de bois. Un rendez-vous des fins gourmets. Depardieu, Jean-François Fillon, Jean-Paul Belmondo, Claude Berry, Souchon, Voulzy… Et bien d’autres connaissent sa table. Ce nouveau titre ne peut qu’inciter à venir découvrir une cuisine de qualité.